Technologies des objectifs EF

Si la technologie relative aux boitiers d'appareils photos est principalement électronique, la qualité d'un objectif photographique dépend avant tout du soin apporté à son architecture optique.

Idéalement, l’image rendue par un objectif devrait répondre aux 4 caractéristiques suivantes :

  1. Un point devrait ressembler à un point
  2. Un plan perpendiculaire à l'axe optique (un mur par exemple) devrait ressembler à un plan.
  3. L'image obtenue dans l'objectif devrait avoir la même forme que le sujet.
  4. En ce qui concerne l'expression de l'image, un objectif devrait fidèlement rendre les couleurs.

Malheureusement, les défauts inhérents aux propriétés physiques des lentilles des objectifs (dispersion des rayons lumineux, principalement) ne rendent pas la tâche des plus aisées aux ingénieurs !

Certaines technologies développées ci-dessous contribuent à assurer une qualité d'image élevée et homogène.
Gardons à l'esprit que ces techniques ne sont pas employées sur l'ensemble du parc optique; elles sont en général réservées aux gammes de luxe des opticiens (chez Canon, la série L).

Lentilles en verre UD - fluorite

Verre optique standard / Fluorite

Rappelez-vous, la lumière est une onde. La lumière du soleil est constituée de plusieurs longueurs d’onde (vous connaissez leur couleur grâce aux fameux arcs-en-ciel), qui se réfractent, ou sont déviées, différemment lorsqu’elles traversent une lentille. Ce phénomène occasionne ce que l’on appelle des aberrations chromatiques, qui se manifestent sur les photos par des franges colorées (souvent bleu/rouge) autour des contours des objets.

La fluorite est un cristal permettant de corriger une partie importante de ces aberrations chromatiques. D’autre part, elle offre également un faible taux de dispersion lumineuse et de réfraction, réduisant ainsi considérablement le spectre secondaire de l’image.

Cela étant, la fluorite naturelle contient des impuretés, ce qui la rend inadéquate pour une utilisation photographique. La fluorite est donc générée artificiellement, ce qui explique son coût élevé.
Pour arriver à des caractéristiques presque comparables à la fluorite mais à moindre coût, le verre UD (Ultra Low Dispersion) a donc été créé dans les années 70, suivi, vingt ans plus tard, par le Super UD.

Lentilles asphériques

Lentille sphérique Lentille asphérique

Les lentilles de forme traditionnelles sont de forme sphérique, ce qui induit que les rayons qui passent par les bords ne convergent pas exactement avec ceux passant par le centre. Ce phénomène est à l’origine d’une perte importante de détails et de contraste dans l’image, et en particulier sur les bords.
Les lentilles asphériques permettent donc de centrer tous les rayons sur un même foyer, garantissant une image de bien meilleure qualité.

Traitement Super Spectra

Le traitement Super Spectra, mis au point par Canon, permet de réduire les légères déperditions de lumière habituellement occasionnées à l’intérieur de l’objectif, et qui sont à l’origine des images fantômes et autres reflets parasites.
Il garantit que la quasi-totalité de la lumière atteint effectivement le capteur.

Pour davantage de détails concernant les technologies développées par Canon, consultez son EF Lens Work Book.

Haut de page