Une halle de marché Place Flagey

Notre bâtiment vient se loger au pli de la chaussée, dans le creux de la cuvette. A cet endroit, le rythme serré des maisons bruxelloises laisse lieu à de grands édifices qui bordent la place. La halle de marché vient redéfinir l'espace de cette dernière et tenir le bord de la rue. Par un changement de géométrie, on passe ainsi de la rue à la place.

Le plan se décompose en deux parties. La première, en longueur, vient raisonner avec l'espace de la rue et les commerces en face.
La seconde, fragmentée par des murs (de stockage), dissimule partiellement la vue de la place; elle la suggère sans que l'on puisse réellement l'atteindre avant d'être dehors. C'est dans ces lieux que se déroule l'essentiel de l'activité du marché.
Bien que le bâtiment ne soit thermiquement pas fermé, des portes pivotantes permettent de refermer à diverses occasions l'espace central, redéfinissant le lieu en un noyau autour duquel on vient circuler.

Une attention particulière a été adressée à la qualité de la lumière. Les sheds empêchent toute forme d'éblouissement, avec une lumière uniquement diffuse répartie de manière très homogène au sein du bâtiment.
Quand la programmation l'exige, comme à l'occasion d'expositions temporaires, les portes refermées coupent l'accès aux premiers rayons solaires rasants du matin.

Rapport du projet - Partie lumière (PDF, 1.11Mo)

Place Flagey, Bruxelles, Belgique

Haut de page